NOUS CONTACTER

Secrétariat : 04 91 12 14 18

Télécopie : 04 91 12 10 52

NOUS TROUVER
SUR DOCTOLIB

Dysplasie cervicale

Dysplasies du col de l'utérus

La dysplasie cervicale est une transformation des cellules du col de l’utérus sous l’effet d’une infection virale à HPV (Human papilloma Virus). Très fréquente, ces lésions touchent plus de 50 000 femmes par an en France. C’est une pathologie bénigne mais qui peut évoluer spontanément vers un cancer du col de l’utérus si elle n’est pas prise en charge. Il existe plusieurs degrés de Dysplasie qui correspondent à sa gravité et son potentiel évolutif. 

Stades évolutifs de dysplasies

  • CIN1 ou dysplasie légère, le plus souvent spontanément résolutive et surveillée tous les 6 mois en cas d’infection à HPV oncogène jusqu’à disparition. Un traitement local par laser peut être effectué afin d’accélérer la guérison.
  • CIN2 ou dysplasie moyenne à sévère est un stade précancéreux qui peut encore régresser spontanément. En cas d’infestation à HPV oncogène un traitement chirurgical par conisation est proposé.
  • CIN3 ou dysplasie cervicale sévère à lésion pré cancéreuse. Dans tous les cas cette lésion par son évolution presque toujours défavorable vers un cancer nécessite une prise en charge chirurgicale par conisation.

Le frottis cervical permet de dépister les dysplasies. Il est proposé en France dans le cadre d’un dépistage organisé et réalisé au moins une fois tous les 3 ans à partir de 20 ans jusqu’à 65 ans. Afin de simplifier la surveillance après 30 ans un test HPV peut être réalisé à la place du frottis. En cas d’absence d’infestation à HPV le test pourra être réitéré tous les 5 ans.

En cas d’anomalie au frottis une colposcopie est souvent proposée. Il s’agit d’un examen effectué en cabinet de consultation. Il consiste en une analyse visuelle du col sous microscope binoculaire après coloration permettant la visualisation de lésion qui pourront être biopsiées. Cet examen même s’il peut être invasif n’est pas douloureux.

Traitement des dysplasies cervicales 

  • Laser : il est indiqué dans les dysplasies légère (CIN1). Effectuée en cabinet de consultation, il vise à détruire les lésions superficielles du col. Ce geste n’est pas douloureux et n’a pas de suites.
  • La conisation : Il s’agit d’une intervention chirurgicale qui consiste en l’ablation d’une petite zone pathologique du col pour son analyse et son traitement. Le geste est effectué en chirurgie ambulatoire sous anesthésie générale courte ou sous rachi-anesthésie.  Les suites sont simples et non douloureuses. Un arrêt de travail court est proposé.

10/04/2020

Le fait d'être confinée perturberait le cycle menstruel !

Confinement J+26 Depuis le début de l'isolation sociale causée par le coronavirus, plusieurs femmes se sont... lire la suite
10/04/2020

Nouvelle interview de L'institut de chirurgie de la femme...

Avec le confinement qui s'étend, c'est le quotidien de millions de Français qui se retrouve bouleversé.... lire la suite
10/03/2020

Le Choix des Armes

L'institut de chirurgie de la femme participe au congrès les 12, 13 et 14 mars 2020... lire la suite
6/03/2020

Endométriose

Les Drs Chéreau, Haddad et Marcelli organisent une soirée sur la thématique de... lire la suite
26/02/2020

Mars bleu : le dépistage du cancer colo rectal

L’Hôpital soutient Mars Bleu ! A l’initiative du Centre de Coordination en Cancérologie (3C) de... lire la suite
26/02/2020

Article "La Provence" (HUB santé) : Descente d’organe :...

Article du 19/02/2020 Le Dr Marcelli a répondu à Fabien Cassar journaliste à La Provence au cours de... lire la suite
Faq

Quels sont les symptomes d'un fibrome utérin ?

Les fibromes uterins sont responsables de pathologies fréquentes et les signes cliniques liés à ces... lire la suite

Existe t-il des risques avec l'utilisation des prothèses ?

Les prothèses ( appelées aussi bandelettes ou filets ) sont composées de tissus synthétiques... lire la suite

Puis-je retourner travailler après l'intervention ?

Oui, mais il faudra souvent respecter un arrêt de travail de 3 semaines à 1 mois en fonction de votre travail... lire la suite

Pourrais-je avoir des rapports sexuels normaux après mon...

Oui car dans l’immense majorité des cas, l’intervention ne diminuera ni la taille ni le diamètre de... lire la suite

Combien de temps après pourrais-je reprendre le sport ?

Tout dépend du type d'activité sportive mais en général entre 6 semaines et 2 mois après. lire la suite

J'ai un prolapsus dois-je me faire opérer dans tous les...

Non,  Les prolapsus qu’il « faut » opérer sont les formes extériorisées et/ou... lire la suite