NOUS CONTACTER

Secrétariat : 04 91 12 14 18

Télécopie : 04 91 12 10 52

NOUS TROUVER
SUR DOCTOLIB

Nouvelle interview de L'institut de chirurgie de la femme : Le confinement dérègle t-il le cycle menstruel des femmes ?

Avec le confinement qui s'étend, c'est le quotidien de millions de Français qui se retrouve bouleversé. Et l'horloge biologique des femmes n'échappe pas à la règle.

Publié le 6 Avr 20 à 17:40

Pour Dana, 23 ans, le retard de ses règles a été l’élément déclencheur. « Depuis 2015, je passe par une application sur smartphone pour suivre mon cycle menstruel. C’est là que je me suis rendue compte que j’avais du retard. Ajouté à ma fatigue, ma sensibilité accentuée, le stress en ce moment, avec ce retard, j’ai compris que mon corps réagissait. »

Cette « situation » évoquée par Dana est celle du confinement, auquel les Français sont soumis pour limiter la propagation du coronavirus. Et pour les femmes, cette période exceptionnelle de sédentarité et de stress n’est pas sans conséquence sur leur horloge hormonale.

Lire aussi : L’amour au temps du coronavirus : comment supporter son conjoint pendant le confinement ?

Le stress et l’ambiance anxiogène

Pour le gynécologue Maxime Marcelli, également membre de l’Institut de chirurgie de la femme, à Marseille, ce déséquilibre du cycle s’explique avant tout par le stress et l’ambiance anxiogène de cette période inédite. « Il faut savoir que les hormones de stress sont sécrétées par les mêmes glandes que celles sécrétant les hormones dont dépendent les règles », explique-t-il. 

Par peur d’attraper le coronavirus ou que l’un de ses proches soit infecté, par peur de la maladie, par peur pour sa situation professionnelle ou en raison des tensions suscitées par le confinement à plusieurs dans un espace limité, il est donc possible que certaines femmes connaissent un déséquilibre hormonal.

« C’est aussi connu qu’en captivité, par exemple dans le cas des détenues, on observe chez des femmes une disparition des règles voire un alignement de leur cycle, de sorte qu’elles aient leurs règles ensemble. C’est un effet hormonal pour les rendre fertiles au même moment, dans le sens où, de manière très animale, il y a une sorte de concurrence au sein d’un même foyer », analyse le Dr Marcelli.

Ce n’est qu’une hypothèse, ajoute t-il, aucun lien n’étant scientifiquement avéré entre confinement et dérèglement.

Lire aussi : Peut-on prolonger son arrêt de travail pour garde d’enfant durant les vacances de Pâques ?

Sommeil agité, émotions à fleur de peau…

Si le Dr Marcelli reconnaît l’existence d’un phénomène au regard du nombre d’appels de ses patients à ce sujet, sur les réseaux sociaux, les témoignages se multiplient pour évoquer le dérèglement de leur cycle menstruel. A l’image de la réalisatrice féministe Ovidie, dont le sondage sur Twitter a révélé que 40% des femmes interrogées font en ce moment face à des règles perturbées.

Alexandra Segond

Retour



Faq

Quels sont les symptomes d'un fibrome utérin ?

Les fibromes uterins sont responsables de pathologies fréquentes et les signes cliniques liés à ces... lire la suite

Existe t-il des risques avec l'utilisation des prothèses ?

Les prothèses ( appelées aussi bandelettes ou filets ) sont composées de tissus synthétiques... lire la suite

Puis-je retourner travailler après l'intervention ?

Oui, mais il faudra souvent respecter un arrêt de travail de 3 semaines à 1 mois en fonction de votre travail... lire la suite

Pourrais-je avoir des rapports sexuels normaux après mon...

Oui car dans l’immense majorité des cas, l’intervention ne diminuera ni la taille ni le diamètre de... lire la suite

Combien de temps après pourrais-je reprendre le sport ?

Tout dépend du type d'activité sportive mais en général entre 6 semaines et 2 mois après. lire la suite

J'ai un prolapsus dois-je me faire opérer dans tous les...

Non,  Les prolapsus qu’il « faut » opérer sont les formes extériorisées et/ou... lire la suite